« Esprit Carpe »

23 déc

Lors de mon précédent article, je décrivais succinctement les différentes variétés de Carpes.

Je pensais alors enchaîner directement avec des articles techniques sur les procédés de pêches, mais je tiens tout d’abord à exposer ce qu’est l’ »état d’esprit Carpistes », chose à laquelle je tiens énormement.

Les us et coutumes des carpistes sont nombreux, intimement liés à leur poisson fétiche, mais aussi à la Nature de manière plus générale.

Respect du Poisson: une Obsession !

Pour les néophytes, nous passons parfois pour des illuminés… Pourquoi cela me direz vous? Et bien tout simplement car toute notre pêche tourne autour du Respect du Poisson.
Vous verrez au fil de mes futurs articles que les montages sont faits pour que le poisson soit piqué « proprement« , mais aussi pour qu’en cas de casse éventuelle, le poisson ne parte pas avec 50 mètres de ligne, chose qui pourrait lui causer sa perte…
Une fois Dame Carpe dans l’épuisette, démarre alors un Rituel qui peut parfois surprendre…

Après avoir été abondamment mouillé, le tapis de Réception posé sur le sol, sers a recevoir le poisson. Ainsi, notre prise ne risque pas d’être abimée une fois maintenue sur le tapis, et son mucus est ainsi préservé. Le tapis est donc un accessoire indispensable.

Une fois la pesée effectuée, la séance photo permets alors d’immortaliser la douce complicité pêcheur/poisson. En plus d’être un souvenir impérissable, il arrive parfois que les clichés permettent de reconnaître des poissons déjà capturés lors de pêches précédentes. Oui oui! Chaque poisson a un écaillage qui lui est propre, et est facilement reconnaissable avec un peu d’attention… Regardez plutôt…

 Cette Miroir a été prise en Septembre 2010 à 18 kg 

 Et reprise à 19,8 Kg en Mars 2011 sur la berge opposée à la première prise, soit à environ 500 m.

Autre exemple:

Koï prise au maïs en pêche de nuit.

Reprise 3 semaines plus tard 100 m en aval,  de jour,  à la bouillette.

Moment convivial avant la remise à l’eau… Plus facile en étant 2, mais le trépied photo est le partenaire du carpiste solitaire!

La remise à l’eau arrive alors, un moment magique pour chacun d’entre nous… Ré-oxygénation du poisson pendant quelques minutes, le temps que celui ci reprenne ses esprits, et reparte dans de bonnes conditions, en espérant le revoir quelques mois plus tard, avec quelques kilos de plus…

Respect de la Nature: une Évidence !

Un Pêcheur est, par définition, un amoureux de la nature. Pourtant, certaines « lapalissades » pour certains, ne le sont pas pour d’autres, à en voir l’état de certains postes de pêche… Carpistes, pêcheurs au coup, ou autre, il va de soit que quelque soit la pêche pratiquée, le poste de pêche doit être respecté à tous niveaux.

Quel que soit le temps passé au bord de l’eau, une heure, une après midi, une nuit ou une semaine, le poste doit rester propre. Le sac poubelle faisant intégralement partie du matériel. Quoi de plus désagréable de trouver un poste jonchés de détritus en tout genre?…

Au niveau du poste en lui même, amis carpistes, oubliez la « carpodrôme attitude » !! Si vous voulez vous faire un petit poste sur une rive vierge de toute pression de pêche, oubliez les surfaces délirantes! Un simple coup de gouillard pour l’emplacement du strict minimum suffira largement!  Ainsi, la nature pourra reprendre facilement le dessus une fois votre poste abandonné, et vous serez en plus, un peu plus proche de la nature, plus discret, et donc plus efficace dans votre pêche…

Je pourrai faire encore de longs discours sur l’ »Esprit Carpe« … Mais je vous laisserai le découvrir au fil de mes articles…

« La bonne image de notre passion passe par le respect de nos berges et notre comportement sans faille! »

Merci à mes amis de Carp River pour leurs « contributions photos ».

No comments yet

Leave a Reply